Aéroport de Moscou : Sheremetyevo, Domodedovo ou Vnoukovo ?

On n’y pense pas toujours, mais lors de l’arrivée dans un nouveau pays, la première rencontre est bien souvent celle avec l’aéroport. A Moscou, ce sont pas moins de 3 aéroports qui sont présents et vous permettent de voyager à travers le monde (ou d’en venir).

Selon la compagnie que vous choisissez, le pays dont vous arrivez, vous pouvez découvrir l’un des trois aéroports. Alors avant même d’arriver, il est important d’avoir un aperçu de ces points d’entrée, un rapide explicatif de ces aéroports et leurs situations.

Alors, c’est parti pour un tour d’horizon des trois principaux aéroports de Moscou. Davaï !

Aéroport de Moscou

Aéroport de Moscou : ces trois géants autour de la ville

Comme nous l’expliquions en introduction, Moscou est entouré par trois aéroports internationaux. Ce qui confère à la capitale russe, un large choix de destinations, et donc d’arrivées potentielles.

Mais quels sont ces aéroports moscovites ?

1 – Aéroport de Moscou Sheremetyevo

L’aéroport de Sheremetyevo (Шереметьево en russe) est le plus gros aéroport de Moscou par son volume de passagers. Il fait partie des vingt aéroports les plus fréquentés d’Europe, mais c’est également le plus ancien de la capitale.

Il a été inauguré en 1959, avec un premier vol vers Berlin. En 1980, un deuxième terminal a ouvert, à l’occasion des Jeux Olympiques de la même année. A noter qu’une navette gratuite entre les deux terminaux est disponible.

Moscou Sheremetyevo

La compagnie nationale Aeroflot y possède sa principale plateforme de correspondance.

Mais depuis 2000, le principal aéroport moscovite connait la concurrence de celui de Domodedovo, beaucoup plus moderne. De nombreuses compagnies comme Lufthansa, British Airways, Iberia ou Brussels Airlines préfèrent se tourner vers ce nouvel aéroport, plus moderne.

Ce qu’il faut retenir :
  • Trafic annuel : 55 millions de passagers
  • 39 compagnies aériennes
  • 206 destinations

Comment se rendre à Sheremetyevo ?

Situé au Nord Ouest de Moscou, l’aéroport de Shememetyevo est à 13 kilomètres de la périphérie de la ville. Pour s’y rendre (ou en venir), il existe différents moyens de transports.

La première solution, qui apparait comme la plus efficace et la plus fiable, est celle de l’Aeroexpress. Il s’agit d’une navette express qui relie tous les grands aéroports de la capitale au réseau intérieur de métro.

Depuis Sheremetyevo, il faut compter 35 minutes pour rejoindre la gare de Belorusskaya. Vous accédez aussitôt à la ceinture intérieure du métro de Moscou, vous ouvrant la voie au réseau souterrain de la capitale.

Dans ce cas, il faut compter 500 roubles (environ 7€) pour un aller simple.

L’autre solution est le bus. Il existe plusieurs lignes (lignes 949, 851, 817, 948 et H1) pour vous rendre dans le centre de Moscou.

Enfin l’autre solution est de choisir le taxi. Dans ce cas, pensez à faire confiance à une application telle que Uber, Yandex Taxi ou Citimobil. Il est préférable d’utiliser ce type d’applications plutôt que de discuter avec un chauffeur (qui ne parlera que le russe) à la sortie de l’aéroport. Compter environ 1200 roubles (environ 15€) pour le trajet vers le centre ville.

Mais attention, pour ces deux dernières solutions, vous serez confrontés à la très dense circulation moscovite. Il faudra compter au minimum 1h de trajet (selon votre destination).

2 – Aéroport de Moscou Domodedovo

L’aéroport de Domodedovo (Домодедово en russe) est le second aéroport de la capitale, mais celui qui offre davantage de destinations. Son trafic annuel ne lui permet pas encore de dépasser Sheremetyevo, mais sa croissance lui permet de concurrencer largement ce dernier.

Moscou Domodedovo

L’aéroport fut officiellement inauguré en 1965, et a totalement été modernisé entre 2003 et 2004. Cela lui permet de pouvoir accueillir les nouvelles générations de gros porteurs.

Ce qu’il faut retenir :
  • Trafic annuel : 33 millions de passagers
  • 82 compagnies aériennes
  • 247 destinations à l’international

Comment se rendre à Domodedovo ?

Situé au Sud Est de Moscou, l’aéroport de Domodedovo est à 22 kilomètres de la périphérie de la ville, et 45 kilomètres du centre.

Pour se rendre dans cet aéroport, les mêmes solutions que pour l’aéroport de Sheremetyevo se présentent.

Autrement dit, là encore, la solution la plus fiable et la plus efficace est celle de la navette Aeroexpress. Depuis cet aéroport, vous arriverez à la gare de Paveletskaya, au sud de la capitale. Compter 45 minutes de trajet et un billet à 500 roubles. Là encore, vous êtes directement relié à la ligne intérieure du métro de Moscou. Ensuite, il vous sera facile de vous rendre dans n’importe quel endroit du centre-ville et rejoindre votre hôtel.

Ensuite, on retrouve le bus, avec un service de navettes (ligne 308). Mais également le taxi, avec un coût à environ 1200 roubles (environ 15€). Là encore, pour ces deux moyens de transport, on retrouve les mêmes inconvénients que pour Sheremetyevo, à savoir la circulation. Compter au bas mot 1 heure, pour rejoindre la bordure du centre ville.

3 – Aéroport de Moscou Vnoukovo

Des trois aéroports de la capitale, Vnoukovo est le plus ancien. En effet, il a été inauguré et a ouvert ses portes en 1941. Mais comparé à ses deux cadets, il ne dispose pas de la même notoriété. Il est davantage tourné vers les destinations intérieures.

Moscou Vnoukovo

De ce fait, l’aéroport de Vnoukovo est la base et plaque tournante de nombreuses compagnies nationales russes. Un hall VIP y est d’ailleurs présent, et le président russe l’utilise pour ses voyages. D’ailleurs, le métro 2 de Moscou y déboucherait, reliant directement l’aéroport au Kremlin, en passant par l’Université d’Etat. Déboucherait, car aucune confirmation officielle n’a jamais été donnée quant à l’existence de ce réseau souterrain secret.

Ce qu’il faut retenir :
  • Trafic annuel : 18 millions de passagers
  • 32 compagnies aériennes
  • 195 destinations

Comment se rendre à Vnoukovo ?

L’aéroport de Vnoukovo est situé au Sud Ouest de Moscou. Il se trouve à 10 kilomètres de la périphérie de la ville, et 28 kilomètres du centre.

Comme pour Sheremetyevo et Domodedovo, trois solutions se présentent à vous.

Encore une fois, l’Aeroexpress se présente comme la meilleure solution. 35 minutes et 500 roubles plus tard, vous vous retrouverez à la gare de Kievskaya. Là encore, vous accédez directement à la ligne 5 du métro de Moscou, qui fait le tour de la capitale. Cette gare se trouve également à quelques pas du plus beau building de Staline.

Ensuite, vous trouvez la solution du bus (lignes 611 y 611c) ou le taxi, (environ 1 heure et 1200 roubles). Mais encore une fois, la trafic chargé de la mégalopole russe pourrait rallonger votre arrivée.

Le duty-free dans les aéroports de Moscou

Situés en zone internationale, les aéroports de Moscou offrent le duty-free. Et quand on vient de l’Europe, on se pose évidemment la question de ces produits détaxés.

Malheureusement, pour tous ceux qui souhaitent faire leurs emplettes dans ces lieux, vous serez déçus à Moscou. Globalement, vous ne trouverez pas de vêtements ou de parfums à un prix défiant toute concurrence.

Seuls ceux qui ont pour (mauvaise) habitude de fumer pourront se satisfaire de quelques cartouches de cigarettes à un prix avoisinant les 25€ l’unité.

Sinon, il faudra se contenter des productions locales, et notamment la vodka. Dans ce cas, vous trouverez beaucoup de diversité, avec des marques de bonne qualité, à un prix abordable.

Et pour finir, il vous reste toujours la fameuse matriochka 😉

matriochka

1 Comment

Laisser un commentaire