Peut-on se balader à vélo autour d’un volcan ?

La combinaison des volcans majestueux et des balades à vélo propose une expérience unique qui allie le frisson de l’exploration géologique à la tranquillité et l’effort physique du cyclisme. Les paysages volcaniques, souvent spectaculaires et diversifiés, fournissent des terrains variés qui peuvent être aussi bien des défis excitants que des balades relaxantes. 

Dans cet article, nous allons explorer l’attrait des volcans pour les cyclistes, les meilleures destinations volcaniques pour le cyclisme et quelques conseils pour profiter pleinement de cette aventure.

Pourquoi les cyclistes sont attirés par les volcans ?

Les volcans ont toujours fasciné l’humanité par leur puissance et leur beauté. Ces formations géologiques résultent de l’activité tectonique et magmatique de la Terre, créant des paysages uniques que l’on ne trouve nulle part ailleurs. 

Pour les cyclistes, les volcans représentent une opportunité d’explorer des terrains variés, allant des pentes douces aux ascensions abruptes, tout en profitant de vues panoramiques à couper le souffle.

Le cyclisme autour des volcans permet également de découvrir une faune et une flore distinctes. Les sols volcaniques, riches en minéraux, favorisent la croissance de diverses espèces végétales, tandis que la topographie variée des volcans procure des habitats à une multitude d’animaux. 

D’ailleurs, lors de la dernière édition du Tour de France, les coureurs ont gravi le célèbre Volcan du Puy de Dôme. Cela a donné des images magnifiques. 

Alors, pourquoi ne pas opter pour un vélo électrique pour gravir un volcan ? Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour connaitre toute l’actualité des vélos électriques.

Quelles sont les meilleures destinations volcaniques pour le cyclisme ?

Ici, nous allons voir, selon nous, les meilleurs volcans à gravir à vélo.

1. L’Auvergne, France

L’Auvergne, située au cœur de la France, est une région volcanique par excellence. Les volcans d’Auvergne, notamment le Puy de Dôme, le Puy de Sancy et la chaîne des Puys, proposent des itinéraires de cyclisme variés, adaptés à tous les niveaux. 

Les routes serpentent à travers des paysages verdoyants, des lacs volcaniques et des villages pittoresques, offrant une expérience à la fois sportive et culturelle. Comme mentionné précédemment, ce volcan a été l’objet d’une étape mythique du Tour de France. 

Homme sur un VTT en montagne

2. Tenerife, Îles Canaries, Espagne

Tenerife est célèbre pour le mont Teide, le plus haut sommet d’Espagne et l’un des volcans les plus emblématiques du monde. Les cyclistes peuvent gravir les pentes du Teide, profitant de vues spectaculaires sur l’île et l’océan Atlantique. 

La diversité des terrains, allant des forêts de pins aux paysages lunaires de la caldeira, rend chaque trajet unique et mémorable.

3. Hawaï, États-Unis

L’île d’Hawaï, également connue sous le nom de Big Island, est un paradis pour les amateurs de cyclisme volcanique. Avec ses deux volcans actifs, le Mauna Loa et le Kilauea, Hawaï privilégie des routes panoramiques qui traversent des champs de lave, des forêts tropicales et des plages de sable noir. 

La montée vers le sommet du Mauna Kea, le volcan le plus élevé de l’île, est un défi ultime pour les cyclistes expérimentés.

4. Islande

L’Islande, avec ses vastes champs de lave, ses volcans actifs et ses paysages époustouflants, est une destination de choix pour les aventuriers à vélo. La route circulaire, ou Route 1, fait le tour de l’île et passe par des sites volcaniques emblématiques tels que :

  • le volcan Hekla, 
  • le champ géothermique de Hverir 
  • le lac Mývatn. 

Le climat imprévisible et les conditions de route peuvent être exigeants, mais l’expérience en vaut largement la peine.

Comment bien préparer une balade à vélo autour des volcans ?

Maintenant, nous regardons les différents points à bien élaborer avant de gravir les pentes d’un volcan. Et oui, cela ne se fait pas en un claquement de doigt !

Faire une préparation physique

Les itinéraires volcaniques peuvent particulièrement être exigeants en raison des pentes abruptes et des terrains variés. Il est donc crucial de se préparer physiquement avant de se lancer dans une telle aventure. Voici quelques points à considérer :

  • Intégrez des séances d’entraînement régulières dans votre routine. Cela peut inclure des sorties à vélo sur des terrains variés, des séances de musculation pour renforcer les jambes et le tronc, ainsi que des exercices d’endurance comme la course à pied ou la natation.
  • Concentrez-vous sur l’amélioration de votre capacité cardiovasculaire et musculaire. Des exercices comme les squats, les fentes, et les montées de marches peuvent aider à renforcer les muscles utilisés lors des montées et des descentes volcaniques.
  • Si possible, entraînez-vous sur des collines ou des montagnes locales pour simuler les conditions que vous rencontrerez sur les volcans. Sinon, vous pouvez aussi opter pour un hometrainer pour simuler le pourcentage de pente.

Avoir un équipement adapté

Pour une expérience réussie et sécurisée, il est essentiel de disposer d’un équipement approprié :

  • Utilisez un vélo adapté au type de terrain que vous allez affronter. Les vélos tout-terrain sont généralement préférables en raison de leur robustesse et de leur capacité à gérer les terrains accidentés. Pour les routes goudronnées, un vélo de route robuste peut également convenir.
  • Assurez-vous que votre vélo est en parfait état avant de partir. Cela inclut vérifier les freins, les pneus, la chaîne et les vitesses. Emportez avec vous des outils de réparation essentiels comme des chambres à air de rechange, une pompe et un kit de réparation de pneus.
  • Portez toujours un casque et envisagez des protections supplémentaires comme des genouillères et des coudières. Cela est d’autant plus important, si vous prévoyez de rouler sur des terrains techniques.

Faire attention à son hydratation et son alimentation

Maintenir un bon niveau d’hydratation et de nutrition est vital lors des balades à vélo autour des volcans, surtout dans des conditions climatiques variables :

  • Emportez suffisamment d’eau pour toute la durée de votre randonnée. Utilisez des bidons d’eau ou un système d’hydratation comme une poche à eau. Buvez régulièrement, même si vous ne ressentez pas la soif.
  • Prévoyez des en-cas énergétiques faciles à transporter et à consommer, comme des barres énergétiques, des fruits secs, des noix ou des gels énergétiques. Mangez régulièrement pour maintenir votre niveau d’énergie.

Préparation de l’itinéraire

Naviguer dans des régions volcaniques peut être complexe, il est donc crucial de bien préparer vos itinéraires :

  • Emportez des cartes détaillées de la région et utilisez un GPS ou des applications de cyclisme pour planifier et suivre votre itinéraire. Ces outils peuvent vous aider à rester sur la bonne voie et à éviter de vous perdre.
  • Étudiez votre itinéraire à l’avance. Notez les points d’intérêt, les sources d’eau, les refuges, et les points de sortie en cas d’urgence. Connaître bien le parcours peut grandement améliorer votre sécurité et votre plaisir.

Assurez sa sécurité

La sécurité doit être une priorité lors de toute sortie à vélo, en particulier dans des environnements volcaniques :

  • Avant de partir, informez un proche de votre itinéraire et de votre heure prévue de retour. En cas de problème, quelqu’un saura où vous chercher.
  • Soyez attentif aux prévisions météorologiques et préparez-vous à ajuster vos plans en conséquence. Les conditions peuvent rapidement changer dans les régions volcaniques.
  • Portez toujours un casque et des vêtements de protection adaptés aux conditions climatiques et au terrain. Emportez également une trousse de premiers secours pour les petites blessures.

Laisser un commentaire