Une table basse en palette spécialement pour les voyageurs. Comment faire ?

Les voyages sont devenus une véritable drogue pour vous ? Vous commencez à tapisser vos murs de posters et cartes de toutes vos destinations ? Mais il manque encore quelque chose. Vous voulez pousser plus loin l’expérience ? Qu’à cela ne tienne ! Vous n’avez qu’à personnaliser votre mobilier. Et pourquoi ne pas vous lancer dans quelques travaux et réaliser votre propre table basse en palette ?

Objet tendance et relativement facile à réaliser, cette table sera parfaite dans votre salon. Vous pourrez la personnaliser et votre décoration en fera un objet unique.

Mais pas besoin de vous lancer dans de gros travaux de menuiserie. Pour cela, rien de plus simple. Il suffit de faire appel aux palettes. Leur forme rectangulaire permet d’obtenir très rapidement le volume. Et leur architecture d’offrir des caissons de rangement.

Alors pourquoi se compliquer la vie ? Dans ce petit tutoriel, nous vous proposons de réaliser facilement votre table basse en palette.

Comment réaliser sa table basse en palette ?

La première chose est de commencer par se procurer les « ingrédients ». Un peu à la manière d’une recette de cuisine, il nous faut les éléments qui vont constituer notre table basse. Evidemment, les palettes sont la principale base, mais pas seulement.

Quels éléments et outils ?

Aussi, voici la liste des éléments constituant notre table basse :

Mais un peu de matériel est également nécessaire :

  • Scie sauteuse
  • Perceuse + mèches en ?? et 10mm de diamètre
  • Clé diamètre 10
  • Ponceuse électrique (ou papier de verre si les palettes sont propres)
  • Tournevis cruciforme
  • Colle à bois

Vous êtes désormais prêts pour commencer la réalisation de votre table basse en palette.

Première étape : préparer et fixer nos palettes

Dans l’idée, nous allons fixer deux palettes ensemble. Evidemment, c’est mieux si les deux palettes font exactement la même dimension. En ce qui nous concerne, les palettes n’étant pas de la même, il a fallu faire quelques ajustements. Il a ainsi fallu utiliser la scie sauteuse pour couper en deux l’une des deux palettes et donc réaliser l’ajustement.

Mais gardons à l’esprit que nous disposons de deux palettes identiques, ce qui nous facilitera la vie. Il nous faut donc les fixer durablement entre elles. Pour cela, nous allons les percer. Mais pas n’importe comment.

Commençons par prendre la palette qui sera sur le dessus et retournons là. Nous allons percer six trous au niveau de la semelle, entre les dés. Evidemment, choisissez une mèche (à bois) qui corresponde à la section de vos boulons. Dans notre cas, nous disposons de boulons de section 10mm. Nous avons donc choisi (logiquement) une mèche de 10.

Débutons avec la semelle n°1, avec deux trous entre les deux dés, comme indiqué ci-dessous :

Il ne reste plus qu’à reproduire le même schéma sur les semelles n°2 et n°3.

Nous allons maintenant venir positionné cette palette sur la seconde, comme cela sera à l’état final. Cela va nous permettre de tracer les trous que nous allons faire sur la palette n°2 :

Il est donc nécessaire de bien ajuster les deux palettes. Une fois que vous avez noté les emplacements, il ne reste plus qu’à percer.

Une fois que c’est effectué, il ne vous reste plus qu’à re-superposer les deux palettes. Munissez-vous de vos boulons et insérez-les dans les trous que vous venez de percer. Serrez-les avec la clé. Pour un aspect esthétique, arrangez-vous pour que les têtes de boulons soient sur le dessus.

Notre table commence à prendre allure. Passons désormais à l’étape suivante.

Deuxième étape : ponçage et fixation des roulettes

Nous allons maintenant retourner notre table et la mettre en position finale. Il est désormais temps de passer au ponçage. Et tout cela va dépendre de l’état des palettes. Si ces dernières sont propres, un passage au papier de verre grain moyen suffira. En revanche, si elles ont subi les ravages du temps, il faudra être un peu plus pointilleux. Une ponceuse électrique sera sûrement nécessaire pour donner un aspect propre à vos palettes.

Une fois que l’opération est achevée, passez un coup de balayette. Cela permettra d’enlever le plus gros de la poussière. Il ne reste plus qu’à retourner votre future table.

Nous allons maintenant fixer les roulettes. Généralement, quatre vis sont nécessaires pour fixer une roulette. Mais avant de vous engager dans cette manipulation, nous allons procéder à une opération de marquage.

Pour cela, positionner la roulette à son futur emplacement. Avec un feutre noir, indiquez la position des quatre trous. Puis renouvelez l’opération pour les trois autres roulettes.

Afin de faciliter la fixation de ces roulettes, nous allons effectuer un pré-perçage. Pour cela, munissez-vous d’un foret plus petit que le diamètre des vis que vous allez utiliser. Puis percez, sans aller trop profond (moins d’un centimètre), à l’emplacement des points que vous avez fait au feutre noir.

Une fois que vous avez réalisé vos pré-perçages, vous allez pouvoir fixer nos roulettes. Grâce à ces « minis » trous, il est plus facile de fixer vos roulettes.

Et voilà, votre table prend encore un peu plus d’allure. Il ne reste donc plus qu’à passer à la dernière étape.

Troisième étape : fixation de la vitre

Afin de protéger notre table basse, qui va accueillir des tasses, assiettes et verres, nous avons préféré l’habiller d’un verre. Malheureusement, ce matériau est assez délicat à travailler. Nous avons donc décidé d’acheter le verre déjà taillé à la bonne dimension, avec des bords biseautés. En terme de finition, cela est plus joli et moins « tranchant » au toucher. C’est aussi le point le plus onéreux du budget.

Nous avons donc passé la commande de cette vitre dans un grand magasin de bricolage (Leroy Merlin pour ne pas le citer), ce qui a nécessité 3 semaines d’attente. Evidemment, nous ne pouvons pas installer la vitre en l’état sur notre table.

Pour cela, nous avons choisi d’installer des petites ventouses, à chaque angle. Cela permettra de maintenir la vitre pour éviter qu’elle ne glisse. Comme pour les roulettes, nous allons les pré-percer. Vous connaissez déjà la chanson. Vous prenez donc une mèche légèrement plus petite que le diamètre du pied de la ventouse. Il ne vous reste alors plus qu’à effectuer un petit trou à chaque extrémité de la table.

Mais attention tout de même à laisser au moins deux centimètres par rapport au bord de la table. Il ne faudrait que l’ajout des ventouses viennent fragiliser l’angle. Il ne vous reste alors plus qu’à remplir (finement) le trou avec un peu de colle à bois. Glissez ensuite les ventouses dans les orifices et laissez sécher environ 2 à 3 heures.

Quatrième étape : décoration

Pendant ce temps, vous pouvez alors préparer la décoration de votre table basse. Dans notre cas, nous avons positionné des pièces, des billets d’avion et quelques photos des différents voyages effectués. Mais vous pouvez choisir d’autres éléments. Grâce aux ventouses, vous gagnez un peu de hauteur entre la palette et le verre. De ce fait, vous pouvez mettre des souvenirs un peu épais.

Une fois que vous avez réalisé votre décoration, il ne reste plus qu’à poser la vitre. Commencez par humidifier les ventouses, puis posez la vitre. Il ne reste alors plus qu’à appliquer une petite pression au niveau des ventouses pour bien fixer la vitre.

Table basse en palette

Pour finaliser, vous pouvez passer du produit à vitres, afin d’enlever les traces de doigts. Désormais, votre table basse en palette est prête à prendre place dans votre salon.

Conclusion

Nous y sommes. Vous venez de réaliser une table basse pour le moins personnel et très facilement. Grâce à sa conception simple, vous pouvez modifier la décoration, en fonction de vos humeurs. Vous disposerez d’une table très tendance et unique. Et pour couronner le tout, elle sera le fruit de votre travail. Donc, une certaine satisfaction.

Il ne vous reste plus qu’à en profiter. Posez-vous donc avec votre cocktail préféré et contemplez votre réalisation. Vous pourrez également en faire profiter vos amis et leur faire deviner les lieux correspondants aux différentes photos disposées sur la table.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *