Sintra, une étape insolite à quelques encablures de Lisbonne

Sintra. Pourquoi évoquer cette ville dont peu de personnes connaissent l’existence ?

A vrai dire, cette méconnaissance de Sintra est fort dommage. Si vous voyagez au Portugal et plus exactement du côté de Lisbonne, un passage dans cette ville est obligatoire.

En plus d’offrir un dépaysement total, cette ville possède un côté très pittoresque, comme en dehors de tout espace temporel.

Situé à 25 kilomètres au nord-ouest de Lisbonne, Sintra s’est imposée comme le lieu de villégiature de l’élite et de la noblesse portugaise. Palais somptueux, demeures à l’architecture éblouissante, sans oublier des jardins plus beaux les uns que les autres.

Sintra est une destination incontournable pour toute excursion à la journée. Les tours operators l’ont bien compris et la ville devient une destination de plus en plus touristique.

Malgré tout, Sintra reste une petite perle qu’il faut visiter. Attardons nous donc sur cette ville classée au Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’UNESCO.

Comment se rendre à Sintra ?

Si vous vous trouvez à Lisbonne, le moyen le plus simple de vous rendre à Sintra reste le train. Bien évidemment, on pourra songer à la voiture, mais le rapport qualité/prix n’est pas très avantageux. De plus, se garer dans cette ville est un véritable enfer. Et vous ne trouverez aucune place de stationnement. Nous ne pouvons donc que vous conseiller de préférer la solution du train.

Pour cela, rendez-vous à la gare du Rossio, qui se situe en centre ville de Lisbonne. Le premier contact avec ce monument est d’ailleurs très agréable et vous mettra dans l’ambiance de votre journée :

gare rossio lisbonne
Gare du Rossio

A l’entrée, entre les deux arches, on peut trouver la statue du roi Dom Sebastiao 1er, représentant le roi du Portugal qui régna de 1557 à 1578. Vieille de 126 ans, elle a malheureusement été dégradée par un touriste ayant grimpé sur l’édifice pour prendre un selfie. On ne peut que regretter un tel acte, et l’image du touriste est évidemment écornée par la connerie bêtise d’une personne.

Le respect des lieux, de la culture et des personnes est avant tout la règle N°1 du touriste.

Malgré tout, prenez donc un peu de temps pour contempler la gare du Rossio.

Vous pourrez ensuite vous diriger vers les quais et prendre le train pour Sintra. La liaison est régulière avec environ trois départs par heure, tout au fil de la journée. Le trajet dure 40 minutes et il faut compter 4.30€ pour le billet A/R.

Votre arrivée à Sintra

Vous voici arrivés à destination. Vous ne pouvez pas vous tromper, la gare de Sintra est un terminus. En revanche, la gare est un peu éloignée du centre ville, d’environ un kilomètre.

Mais qu’à cela ne tienne. Un service régulier de navettes est en place. Il s’agit du bus 434 qui permet de faire une boucle, au départ de la gare en passant par le centre ville et les différentes attractions. Il faut compter environ 40 minutes pour effectuer ladite boucle.

Cependant, nous avons préféré ne pas nous arrêter au premier arrêt, qui est celui du centre ville. Sintra devenant de plus en plus touristique, nous avons préféré rejoindre le Palais de Pena.

Le Palais de Pena

Après une vingtaine de minutes de trajet en bus, nous voici arrivés devant les grilles du palais. Nous sommes au beau milieu d’une forêt.

Commençons par nous acquitter de l’entrée, qui s’élève à 14€. Cela peut paraitre un peu élevé, mais cela vaut vraiment le détour. Une fois passés la grille, il nous faut marcher pendant une dizaine de minutes.

Et là, c’est une vision pour le moins surprenante qui apparait devant nous : le Palais de Pena. Alors qu’on pourrait s’attendre à un château « classique », c’est tout autre chose qui s’offre à nous. Le palais appairait tout droit sorti de l’univers de Disney. On raconte d’ailleurs, que Walt Disney s’en est inspiré pour créer le château de la Belle au Bois Dormant…

vue palais pena

entrée palais pena
Entrée du Palais de Pena

Sculptures délicates, couleurs vives, le Palais de Pena casse l’image que l’on peut se faire d’un château. Il montre toute l’imagination et l’extravagance de son concepteur, le roi Fernand II. Vous découvrirez ainsi différentes influences, qui vont du gothique médiéval à certaines influences nord-africaines.

Le Palais de Pena a été restauré pour nous le représenter dans le même état qu’en 1910. A cette date, la famille royale a dû fuir le Portugal pour se réfugier au Brésil.

Partez ensuite à la découverte du château. La visite prend pas loin de 3 heures, ce qui est raisonnable. Aucune crainte de vous perdre, la visite est parfaitement fléchée et guidée, afin de vous permettre de visiter l’intégralité du château. Vous pourrez ainsi vous projeter dans l’univers de la famille royale de l’époque.

intérieur palais pena
Intérieur du Palais de Pena

Pensez également à admirer la vue sur les environs depuis la cour intérieure. Lors de notre visite, les travaux de restauration n’étaient pas terminés et quelques échafaudages étaient encore présents.

vue sintra palais pena
Vue sur Sintra depuis le Palais de Pena

Finalement, notre idée de commencer la journée par le Palais de Pena est la bonne. En fin de matinée, les cars de touristes commencent à déverser leur flot de personnes qui grimpent à l’assaut du château. Il est temps de s’enfuir !

Le Parc Pena

Mais avant de quitter l’enceinte du château, arrêtez-vous donc dans le parc. S’étendant sur plus de 200 hectares, il s’agit d’une véritable invitation à la rêverie. Peu de gens s’y aventurent et c’est bien dommage. Mais tant mieux pour les curieux comme nous !

Pensez bien à garder le plan remis à l’entrée du parc. Il vous indique également les chemins du parc. Il vous permettra ainsi de vous guider dans cette magnifique forêt où règne le bruit du vent dans les feuilles et le chant des oiseaux. Fini le brouhaha des touristes. Le temps s’est comme arrêté.

Au détour des chemins, vous trouverez de nombreux bâtiments, mais également la statue du roi Ferdinand ou encore un lac avec de nombreux canards.

Après vous êtes ressourcés, vous pouvez redescendre paisiblement vers la sortie. Là, vous grimpez à nouveau dans le bus 434 et regagnez ainsi le centre ville.

Le centre ville

Le bus vous dépose donc et la première chose que vous découvrez est la très belle Eglise de Sainte Marie. Quelques maisons pittoresques sont également présentes. Et très vite, vous arrivez devant un bâtiment à la façade blanche.

Le Palais National

Là encore, l’architecture du bâtiment peut « choquer ». C’est ainsi que deux immenses cheminées se dressent vers le ciel, sortant des cuisines de ce bâtiment à la blancheur incomparable. Mais pourtant, il s’agit bien du Palais National.

palais national
Palais National

Il s’agissait autrefois, de la résidence royale. Elle a été quasiment été utilisée continuellement entre le XVè siècle et la chute de la monarchie en 1910.

A l’extérieur, le style reste assez minimaliste. Vous pouvez visiter le palais et découvrir de nombreuses pièces superbement peintes et retraçant l’histoire de ce palais. Compter 10€ l’entrée.

Visite du centre ville

Même si Sintra regorge de nombreux trésors, répartis à travers la ville, une halte dans le centre est à faire. Et nous n’avons toujours fait aucune pause !

A quelques pas du Palais National, nous décidons donc de nous arrêter dans un café sympathique. Il s’agit de Piriquita, qui s’avère être une pâtisserie réputée et présente à Sintra depuis 1862.

Vous pourrez y déguster quelques spécialités locales, comme les fameuses pasteis, queijadas et traveisseiros. C’est un vrai régal. Et puis, cela fait du bien de se poser un peu. Nous sommes déjà en milieu d’après-midi.

Nous continuons notre visite du centre ville. Avec quelques ruelles, cela se fait assez rapidement, mais vous pourrez flâner dans les boutiques. Vous pourrez même vous laisser tenter par la ginjinha, cette liqueur sucrée à base de cerises griottes.

ruelles sintra
Dans les ruelles de Sintra

Même si c’est un moment très agréable, la montre nous indique que la fin de journée tend à arriver. Il va être temps de repartir vers la gare.

Parque da Liberdade

Cependant, plutôt que de reprendre le bus 434, nous préférons rejoindre la gare à pied. Cela nous a ainsi permis de passer devant la Fonte Mourisca. Il s’agit d’une superbe fontaine qui fût construite du temps des Maures. Elle est richement ornée d’azulejos. A noter que l’eau de la fontaine est potable.

fonte mourisca
Fonte Mourisca

Cette fontaine est accolée au Parque da Liberdade, le parc municipal de Sintra. Evidemment, nous n’avons pas pu résister à aller visiter ce lieu. L’entrée est gratuite et vous découvrirez de nombreuses variétés de plantes, locales ou exotiques. Lors de notre passage, des sculptures quelques peu loufoques d’animaux étaient présentes.

parque da liberdade
Parque da Liberdade
vue palais national parque da liberdade
Vue sur le Palais National depuis le Parque da Liberdade

En repartant vers la gare, nous passons devant la mairie de la ville. Là encore, le bâtiment est très beau, avec une architecture hors du commun. Un clocher est présent, avec à son sommet, un globe représentant la terre.

mairie sintra
Mairie de Sintra

Quelques centaines de mètres plus loin, la gare se dresse devant nous. Il nous reste plus qu’à attendre le prochain train et rentrer à Lisbonne. Visiter Sintra était vraiment exceptionnel. La ville est très agréable et les trésors dont elle regorge sont surprenants.

Si vous avez donc l’occasion de vous rendre à Sintra, n’hésitez pas à rester une nuit. Il y a tellement de choses à visiter qu’une présence sur deux jours n’est pas de trop.

Il ne vous reste désormais plus qu’à vous en rendre compte par vous-mêmes 😉

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *