Le temps d’un week-end à Rome, une bonne idée de séjour !

Ville Eternelle, capitale des amoureux ou chanson pour Etienne Daho, Rome est assurément l’une des belles villes d’Europe. Avec ses multiples visages, mêlant le passé et le présent, la capitale italienne est une invitation. Alors pourquoi ne pas y passer quelques jours ?

Autant profiter d’un long week-end ou d’un pont, pour découvrir Rome. Ne serait-ce que flâner dans les ruelles de cette ville est déjà un enchantement. Mais vous pourrez vous reposer à l’ombre d’une terrasse, visiter son patrimoine millénaire ou découvrir à l’angle d’une rue, l’un des trésors, dont cette ville regorge par milliers.

Votre arrivée à Rome

Si, comme beaucoup, vous arrivez par l’avion, vous ferez connaissance avec l’aéroport Leonardo da Vinci Roma – Fiumucino, plus connu sous le nom de « Fiumicino ». Il est situé à 32 kilomètres, au Sud-Ouest de Rome. Plusieurs alternatives s’offriront à vous (navettes, taxi, Uber ou encore train). La plus simple et la moins onéreuse reste évidemment la solution des bus.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, vous ne mettrez pas beaucoup plus de temps qu’en voiture ou en train. Le service est régulier, de 6h à 23h environ, le tout pour 5€/personne. Principalement, trois compagnies sont présentes (TERRAVISION, TAM BUS et SCHIAFFINI), avec un départ toutes les 10 minutes. Du Terminal 3, vous rejoindrez la gare de Termini en 40 minutes environ.

Ensuite, il faudra vous munir de vos meilleures chaussures de marche. A Rome, son passé l’excusant, les transports en commun sont très peu développés, notamment le métro et le tramway. La majorité de vos déplacements se feront donc à pied. Heureusement, la ville ne propose que très peu de reliefs. En prime, cela vous permettra de tomber sur quelques trésors cachés ça et là.

A savoir également que dans tout Rome vous trouverez des fontaines d’eau potable pour recharger votre gourde.

La mythique Fiat 500

Que visiter à Rome ?

Répondre à cette question est très compliqué… La ville offre tant de monuments, de places, églises et fontaines que l’on pourrait passer des mois à arpenter ses rues. Mais durant un long week-end, il est néanmoins possible de s’approprier une partie de la ville, avec quelques joyaux que nous offre la capitale italienne.

Le cœur historique

Il est difficile de définir un ordre de passage, mais voici quelques uns des lieux incontournables lors de votre passage à Rome. Commençons avec la Plaza Navona. Vous pourrez parvenir par le haut de cette majestueuse place par la Via dei Coronari. Avec notamment la fontaine des Quatre-Fleuves et l’église Sainte-Agnès en Agone, vous aurez sous les yeux l’un des plus beaux ensembles d’architecture baroque de Rome.

Plaza Navona

En continuant vers le Sud, vous arriverez sur le Campo dei Fiori. Tous les matins s’y dresse un marché hautement coloré aux diverses senteurs.

Campo dei Fiori

Descendons vers le Sud et arrivons à la Bocca della Verità. Ce disque en forme de mascaron, aurait, selon la légende, tranché la main de tous ceux qui ne disaient pas la vérité. Aujourd’hui, cette pièce se trouve sous le portique de l’église Santa Maria in Cosmedin.

Remontons ensuite la Via del Teatro di Marcello, afin de découvrir le …. Teatro Marcello, ainsi que le Portico d’Ottavia. Quelques centaines de mètres plus loin, c’est la Piazza Venezia. Devant nous se dresse le monument, pour le moins impressionnant, dédié à Victor – Emmanuel II, et surnommé la « machine à écrire ». N’hésitez pas à le visiter, l’entrée est gratuite. Vous pourrez également grimper sur la terrasse par l’ascenseur, situé à l’arrière du bâtiment. Comptez 10€ (gratuité pour les personnes handicapées et l’accompagnant) mais la vue à 360° est imprenable sur la cité.

Colisée et Forum Romain

Juste derrière cet imposant bâtiment, c’est le passé Romain qui vous saute aux yeux. Mercati di Traiano, Forum romain, Colisée et Circo Massimo se dressent devant vous tels les fantômes d’un peuple si puissant jadis. Pour visiter cet ensemble, compter environ une journée. Et en cas de grosse chaleur, munissez d’une grande bouteille d’eau ainsi que d’une protection solaire, l’ombre y est très rare.

Pour commencer votre visite de Rome, c’est un lieu incontournable et chargé d’histoire. Commencez par le Colisée, et replongez dans l’atmosphère des Romains. Pouvant accueillir jusqu’à 50 000 personnes, c’est le symbole de Rome. Prenez le temps de déambuler dans les couloirs de ce monstre de pierre et contempler son arène.

colisee-rome

Juste en face, vous passerez devant l’Arc de Constantin avant de rejoindre le Palatin. Il s’agit de la célèbre colline où Romulus créa les premières fondations du futur empire Romain.

Cet ensemble de vestiges est la création même de Rome et de son empire. Fouler les chemins arpentant autour de ces ruines est comme revenir au début de l’Histoire Romaine. Prenez le temps de visiter ce magnifique et grandiose site. Du haut de la colline du Palatin, vous pourrez observer de nombreux monuments de la capitale.

A noter que le billet d’entrée pour le Colisée comprend le forum romain et Palatin. Il est valide 2 jours.

Bon plan :

Nous vous conseillons d’ailleurs de réserver votre billet à l’avance, et d’opter pour la formule coupe-file. Cela vous évite de faire la queue, à l’entrée du Colisée. Celle-ci peut être conséquente dès le matin de bonne heure. D’ailleurs, vous pouvez même coupler cette visite avec un guide (à partir de 18€) :

Panthéon

Continuons un peu plus au nord, avec le non-moins célèbre Panthéon. Mais d’autres joyaux sont parfois cachés, comme l’Obelisco della Minerva, situé juste sur le parvis de la Basilica di Santa Maria Sopra Minerva. On y retrouve un obélisque égyptien sur le dos d’un éléphant sculpté par Le Bernin.

Obelisco della Minerva

La Dolce Vita

Enfin, comment ne pas évoquer la Fontaine de Trevi. Immortalisée par la Dolce Vita, cette célèbre est un véritable aimant à touristes. N’imaginez pas un seul instant pouvoir prendre une photo en toute tranquillité. Les perches à selfies y sont devenues légion, mais malgré tout, ce monument reste un incontournable. Privilégiez une arrivée en fin de soirée, pour profiter de la Fontaine, de jour, puis avec les illuminations nocturnes.

Fontaine de Trevi

Le Nord de Rome

Si le centre de la ville nous a déjà offert un joli panorama de ce que Rome peut nous offrir, ce n’est pas fini. Au Nord de la capitale se trouvent quelques joyaux. C’est ainsi que l’on trouve la Place d’Espagne qui vient d’être rénovée en 2016. A mon goût, c’est sans aucun doute la plus belle place de Rome !

Piazza di Spagna

Vous prendrez le temps de flâner et de faire une pause bien méritée devant son escalier aux 138 marches. En haut, se dresse l’église Trinita dei Monti. Vous pourrez gagner ensuite la Villa Medici puis la Villa Borghese et son immense parc.

La Villa Borghese, c’est un immense parc de 80 hectares, en forme de cœur. C’est l’endroit idéal pour se ressourcer et oublier l’agitation de la capitale. On y trouve plusieurs musées, dont la Galerie Borghese, le musée Pietro Canonica ou encore le musée Carlo Bilotti. C’est aussi là que se trouve la Villa Médicis.

parc-villa-borghese
Parc de la Villa Borghese

Coup de cœur pour la Galerie Borghese qui comporte bon nombre de sculptures et de tableaux, le tout dans des salles d’apparat, richement décorées. Il serait difficile et prétentieux de citer toutes les oeuvres, mais vous y retrouverez certains des plus belles sculptures et tableaux du Bernin, de Canova, de Raphaël ou encore du Caravage.

Bon plan :

Cependant, comme beaucoup d’attractions à Rome, la Galerie Borghese est vite prise d’assaut par les touristes. Il faudra réserver longtemps à l’avance, ou encore une fois devoir faire la queue, sans être assuré d’avoir un ticket. En effet, on ne fait entrer que 360 visiteurs toutes les deux heures. Passé ce laps de temps, on vous prie gentiment de quitter les lieux.

Là encore, petite astuce, réservez votre entrée avec notre partenaire, avec un billet coupe-file. En prime, vous pouvez même bénéficier d’une visite guidée, ce qui vous permet de réellement profiter de votre visite et ne rien rater !

Après votre visite de la villa Borghese, vous pourrez ensuite redescendre vers la Place du Peuple. N’y manquez pas l’obélisque égyptien originaire d’Héliopolis ainsi que la Fontana del Nettuno.

La cité du Vatican

Comment ne pas évoquer Rome sans parler du Vatican ? L’histoire des deux cités est évidemment intimement liée et l’enclave sainte a joué un rôle prépondérant dans l’histoire de la ville. Même si cette cité ne compte que moins de 1000 habitants, elle n’en reste pas moins impressionnante. Comptez au moins une journée pour la visiter.

Vous commencerez par vous rendre sur la gigantesque place dessinée par Le Bernin. La première chose qui vous surprendra, c’est la taille de cette magnifique place. Mais surtout, c’est la popularité de ce lieu mythique qui se révèle à vous, avec une foule monumentale, quelle que soit le jour.

Bon plan :

Pour éviter de faire la queue (pendant 1 à 2 heures) et entrer dans la Basilique Saint Pierre, nous avons un conseil : opter pour une visite autoguidée. En plus de profiter d’un accès coupe-file, vous pourrez visiter ce lieu mythique avec votre smartphone ou tablette. Mais vous pouvez également combiner cette entrée avec un billet pour le musée du Vatican et la Chapelle Sixtine.

Là, la Basilique Saint-Pierre vous attend. A l’intérieur, vous découvrirez une architecture à couper le souffle, avec les tombeaux de nombreux papes dont celui de Jean-Paul II. Pour y accéder, un passage aux portiques de sécurité sera nécessaire. Cela peut vite retarder votre visite de 30 minutes, voire plus selon l’affluence. Prévoyez donc de vous y rendre de bonne heure.

Basilique Saint Pierre de Rome

Mais le Vatican, c’est également l’une des plus grandes collections d’art, à couper le souffle. A 10 minutes à pied derrière la Basilique Saint-Pierre, vous trouverez le musée du Vatican. Petite astuce, avant votre départ, réservez à l’avance votre billet, avec l’option coupe-file. Même si cela rajoute 4€ à votre billet (16€ l’entrée classique), vous éviterez ainsi les 2 à 3 heures (minimum) de queue à l’extérieur.

Une fois à l’intérieur, il faudra échanger aux caisses votre voucher contre un billet pour accéder au musée. Une fois à l’intérieur, c’est toute l’Histoire qui se bouscule devant vous. Sans trop vous attarder dans toutes les salles, il faudra facilement compter 4 heures de visite. A noter qu’il est interdit de prendre des photos dans la chapelle Sixtine . Et les nombreux gardiens présents vous le rappelleront très vite si vous oubliez  cette consigne.

Jardins du Vatican

Enfin, en redescendant la Via della Conciliazione, vous arriverez devant le Château Saint-Ange à l’histoire millénaire.

Quartier de Trastevere

Il n’est pas possible d’aller à Rome sans visiter ce quartier désormais emblématique. C’est là notre véritable coup de cœur. Quartier mal famé durant la première moitié du XXè siècle, c’est désormais le rendez-vous favori des Romains et lieu de villégiature des « bobos » de la capitale. Avec ses rues étroites, ses cafés et ses restaurants, vous aimerez vous balader dans ce quartier atypique. En outre, vous y trouverez une forte densité d’établissements culinaires qui vous enchanteront.

Quartier de Trastevere

Où dormir à Rome ?

Tout comme grande capitale européenne, le logement peut très vite faire exploser votre budget. Deux options s’offrent à vous :

La première est de choisir un hôtel, mais pas n’importe lequel. Rome regorgent de petits hôtels au coût abordable et tout à fait corrects. Poussez la porte d’une bâtisse et tombez nez-à-nez avec plusieurs hôtels. A chaque étage, vous trouverez un voire deux hôtels. Chacun d’eux est composé de 5 à 6 chambres. Et pour le petit déjeuner, on vous fournira un ticket, vous permettant d’aller prendre votre collation au café local. Vous y trouverez une ambiance joviale et fidèle à ce que les Romains vivent.

Voici un exemple d’hôtel, dans le quartier de Termini, simple mais efficace :

Hôtel B&B Romebest : environ 100 euros la nuit pour 2 personnes

L’autre solution est évidemment de passer par Airbnb avec Giulia qui est une personne fort sympathique :

VATICAN MUSEUM – ROMANTIC STUDIO :  228 euros pour 2 personnes pour 3 nuits

Où manger à Rome ?

Si la capitale italienne est connue pour sa cuisine, cela peut très vite tourner au drame. Les restaurants aux spécialités surgelées sont légions et il faudra éviter ce piège. Mais en cherchant un peu, vous arriverez donc à trouver des bonnes adresses, où vous pourrez profiter de petits plats agréables et sans casser votre tirelire. Le plat que je ne connaissais pas du tout, et que l’on m’a fortement conseillé, ce sont les Carciofi alla Giudia (artichauts à la juive). Ce sont des artichauts entiers et frits, un délice ! Je vous le recommande donc à mon tour 😉

Carciofi alla Giudia

Parmi ces adresses, nous pouvons vous conseiller :

Petit resto dans Trastevere

Et si vous aimez les glaces, vous pourrez trouver bon nombre d’adresses dans la ville. Mais il existe une institution à Rome :

  • Giolitti, Via Degli Uffici del Vicario 40, pour tous les amateurs de glaces, grand choix avec des parfums peu communs (pamplemousse, kiwi, ananas, figues caramélisées, …). En revanche, le lieu est toujours bondé quelle que soit l’heure et il faut savoir jouer un peu des coudes pour commander sa glace.

Quels sont les petits plus de Rome quand on est une fille et qu’on part avec une copine ?

Pour ma part (Mel, eh oui je reprends un peu la main) j’ai tellement aimé Rome que j’y suis retournée quelque mois plus tard avec une amie en mode détente et shopping 🙂

Et bien entendu que font 2 nanas à Rome ?  du Shopping !! Car oui pour le coup pas de chéri qui vous presse quand vous flânez entre 2 sacs à main… Et pour cela vous ne manquerez pas de boutiques (juste d’argent). Tout d’abord dans le quartier de Trastevere il y a plein de petites boutiques de bijoux en argent pas trop excessifs.  Puis dans la via dei Coronari, qui mène jusqu’à la Piazza Navona, vous trouverez une tas de petites boutiques avec du verre de Murano, que ce soit des bijoux ou des jolies boules pour décorer votre sapin de Noël (Attention très fragile !).

Il y a bien entendu LA rue  commerçante ! Il s’agit de la Via del Corso qui part de la Piazza Venezia et qui remonte jusqu’à la Piazza del Popolo. Vous pouvez la récupérer au niveau de la Fontaine de Trevi car elle est trèèèèès longue ! Toutes les marques sont là y compris les plus chères. Et si vous ne les trouvez pas baladez vous dans les petites rues autour de la Piazza del Popolo et elles seront surement là. Pour ma part j’ai craqué sur des jolies petites ballerines en cuir beige (via Belsiana) et une belle robe de soirée (magasin « Le Group », via del Corso)  🙂

Un magasin de chaussures bien sympathique également se trouve dans le quartier du Vatican, Danielle Calzature (Piazza del Risorgimento).

En allant de la Piazza Navona vers le Campo dei Fiori vous trouverez un magasin, via dei Baullari, sur votre gauche, assez branché ou je me suis trouvée (et oui nous les filles on achète pas on trouve) une jolie petite jupe que je ne trouve sur personne d’autre.

A savoir, Rome regorge de boutiques dégriffées où on peut trouver tous plein de marques fashion, cuirs et autres.

Bien entendu que le marché fera également votre bonheur ! J’ai dû hélas m’arrêter là car je n’avais qu’une valise cabine chez Ryanair … 🙁

Attention les filles !! Evitez les talons !!! Rome est faite de pavés !!!

Laisser un commentaire