Un nouveau métro en 2020 pour Moscou : la fin de l’ère Stalinienne

Lancé en 1935, le métro de Moscou est réputé à travers le monde. Tout d’abord, il s’agit de l’un des plus grands métros du monde, en terme de flux de passagers. Il se situe juste derrière ceux de Tokyo et de Séoul.

Mais ce sont surtout les stations du métro de Moscou qui sont réputées, pour leur magnificence et leur beauté. Elles font le plaisir des touristes qui viennent passer quelques heures à contempler le faste de ces stations. Murs en marbre, chandeliers géants, sculptures géantes et mosaïques colorées, c’est un véritable musée souterrain.

Mais le métro de Moscou devait connaitre un changement radical.

Métro Moscou 2020 : un projet titanesque

Avec près de 9 millions de voyageurs par jour, le métro de Moscou est un énorme moyen de circulation souterrain. Et pour éviter de saturer le centre ville, une nouvelle ligne circulaire est en projet : Metro 2020.

plan metro 2020 moscou

Cette immense boucle autour de Moscou devrait voir le jour en 2020 (comme son nom l’indique). Elle sera 54 kilomètres plus longue que la précédente, à savoir la ligne 5. La mise en service de cette boucle se fera en différentes étapes :

  • Au nord-ouest entre les stations Khoroshevskaya et Nizhnaya Maslov
  • Extension vers Nizhegorodskaya Ulitsa et Elektrozavodskaya
  • Liaison entre Prospekt Vernadskogo et Aminyevskoye Shosse
  • Fin de la liaison pour finir la boucle

En tout, ce seront donc 451 kilomètres de ligne et plus de 250 stations qui composeront le métro de Moscou (365 kilomètres de lignes et 212 stations aujourd’hui). Mais surtout, ce projet pharaonique bat tous les records, avec une vitesse de construction hors norme et un budget s’élèvant à plusieurs milliards d’euros.

Oublié le style Stalinien, le métro de Moscou se modernise

Mais le plus grand changement réside réellement dans le style. Le Palais du peuple va se métamorphoser et le métro de Moscou va connaitre un changement radical. C’est ce qu’a voulu la mairie de la capitale, créant une rupture avec le style soviétique.

Lire également : L’histoire du métro 2 de Moscou. Entre secrets et légendes

Les architectes indépendants qui ont travaillé sur le projet ont donc eu carte blanche pour s’écarter de la norme. Les concours pour dessiner les futures stations de cette boucle géante ont même été accompagnés de vote du public.

La première station qui a ouvert est celle de Solntsevo, en août 2018. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le style est radicalement différent de ce que l’on connait du métro moscovite. Au faste et à la grandeur stalinienne des classiques stations, on retrouve un design moderne, épuré et des ambiances plus lumineuses

metro Moscou Solntsevo
Station de Solntsevo

De même, la station Rjevskaïa ne ressemble en rien à ce que l’on connait du métro classique. On a l’impression d’entrer dans un grand vestibule, très lumineux. Les architectes ont voulu quelque chose de très lumineux, sans décoration excessive. Nous voici aux antipodes de l’époque stalinienne :

station Rjevskaïa métro Moscou
Station de Rjevskaïa

A Fonvizinskaïa, ce sont des panneaux 3D lumineux qui ont été mis en place. Il rendent hommage aux personnages des pièces de théâtre de l’écrivain Denis Fonvizine. Il donne d’ailleurs son nom à cette station :

station Fonvizinskaïa métro Moscou
Station de Fonvizinskaïa

Mais surtout le métro de Moscou, façon 21è siècle, joue la carte de la diversité. Chaque station est censé représenter la particularité du quartier où elle est construite. Et toutes ces stations se veulent plus confortables pour les usagers. Elles deviennent moins impressionnantes, mais sont plus fonctionnelles.

Sur cette nouvelle décoration, les avis des usagers sont plutôt variés. Quoi qu’il en soit, le métro de Moscou se modernise et se découvre une nouvelle allure.

Lire également :La carte Troika de Moscou : votre pass transport dans la capitale russe !

1 Comment

Laisser un commentaire