Top 15 des monuments de Moscou à visiter absolument !

Vous venez d’arriver à l’aéroport, visa en poche, l’excitation de la découverte commence à grimper en vous ! Alors que vous êtes dans la navette Aeroexpress pour Moscou, une question vous taraude : quel monument de Moscou vais-je bien pouvoir visiter ?

En aucun cas, vous voulez rater votre séjour dans la capitale russe. Vous avez suivi nos conseils pour trouver un hôtel dans le centre de Moscou. Mais maintenant, il va falloir construire votre programme et surtout ne pas rater les incontournables moscovites !

Place Rouge monument Moscou

Pas de soucis ! Votre Carnet de Voyage a pensé à tout et vous propose une liste des monuments incontournables de la mégalopole russe.

Monuments à Moscou : top 15 des lieux incontournables de la capitale russe

Vous voilà prêts à arpenter les rues de la capitale. Votre carte Troika en poche, vous êtes parés pour déambuler dans la cité moscovite et en prendre plein les yeux.

En même temps que vous allez découvrir les richesses de la ville, vous pourrez découvrir le métro de Moscou et ses stations sublimes. L’occasion de joindre l’utile à l’agréable !

1 – Le Kremlin

Lorsque l’on évoque Moscou, comment ne pas penser au Kremlin. Signifiant « forteresse » en russe, chaque grande ville de Russie possède son Kremlin. Même si aujourd’hui, ce nom est associé au pouvoir russe, c’est avant tout une ville fortifiée.

Cette petite ville au coeur même de la capitale comporte de nombreux monuments à visiter. Il faut compter facilement une demie-journée pour faire le tour de ces 27 hectares, avec musées, palais et cathédrales. Eh oui, car pas moins de 4 cathédrales sont présentes sur le site !

Sans oublier le célèbre canon tsar Pouchka, mis en service en 1586 ou la plus grosse cloche du monde (plus de 200 tonnes !) :

canon tsar pouchka kremlin

A la fin de votre découverte de ce site, prenez le temps de visiter les jardins du Kremlin. Cela vous donnera l’occasion de sortir vers la Place Rouge et d’accéder à notre deuxième lieu incontournable :

2 – Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux

Autre emblème de la Russie, et plus particulièrement de Moscou, la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux. Cette église est aujourd’hui légendaire à travers le monde. Comment ne pas reconnaître ses bulbes colorées, qui la rendent si unique ?

Elle est la représentation même de l’architecture traditionnelle russe. Cette cathédrale a su résister aux outrages du temps, et même aux velléités de Napoléon et de Staline.

Cathédrale saint-basile-le-bienheureux de moscou place rouge

Transformée sous l’époque communiste en musée, elle garde aujourd’hui cette fonction. Prenez le temps d’admirer cet édifice qui veille sur la Place Rouge.

N’hésitez pas à faire la visite intérieure, découvrir la décoration de ses neuf chapelles sur deux niveaux. Véritable labyrinthe, la cathédrale Saint Basile le Bienheureux est toute aussi intrigante et captivante, à l’extérieur comme à l’intérieur.

3 – Cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou

Autre emblème religieux de la ville, la Cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou. Sur les bords de la Moksva, en pierre blanche avec ses coupoles dorées, il est difficile de passer à côté !

La Cathédrale du Christ-Sauveur a été construite de 1839 à 1883. Elle symbolise la victoire des troupes russes face au retrait de l’armée de Napoléon.

Christ Saint Sauveur monument Moscou

D’ailleurs , à l’intérieur de la Cathédrale, vous pourrez apercevoir des fresques mettant en lumière certaines scènes de guerre de l’époque.

Mais en 1931, Staline décida de la faire dynamiter pour mettre le Palais des Soviets à sa place. Ce dernier ne vit finalement jamais le jour et l’on rebâtit la Cathédrale du Christ-Sauveur selon les plans originaux.

4 – Galerie Tretyakov

Non loin de la Cathédrale du Christ-Sauveur, c’est un autre pan de l’histoire russe qui s’offre à vous : la Galerie Tretyakov.

En 1867, riche industriel, Pavel Tretyakov décide d’ouvrir un musée dans sa maison. En tout, il possède pas moins de 1300 tableaux, tous de peintres russes. A sa mort en 1892, il décida de les léguer à la ville de Moscou. C’est ainsi qu’était née la Galerie Tretyakov.

Galerie Tretyakov Moscou

Aujourd’hui, ce musée continue d’être alimenté par de nombreuses oeuvres d’art, que ce soient des tableaux, gravures ou sculptures. Vous y trouverez notamment des incontournables de la culture russe.

A noter qu’une seconde galerie, plus moderne, a ouvert dans le parc Muzeon, avec des œuvres plus récentes.

5 – Théâtre du Bolchoi

Là encore, ce nom mythique, nous plonge dans l’Histoire de la Russie. Il s’agit du théâtre le plus célèbre de Moscou, accueillant les représentations les plus prestigieuses.

Rien que sa façade, non loin de la Place Rouge, vaut le coup d’oeil :

Théâtre Bolchoi monument Moscou

Ce symbole de la Russie est un incontournable de Moscou. Pour preuve, il est présent sur le billet de 100 roubles. En y regardant bien, on pourrait retrouver quelques ressemblances avec l’architecture romaine.

6 – Mausolée de Lénine

Non, vous ne rêvez pas, il existe bel et bien une momie sur la Place Rouge ! Elle figure dans le Mausolée de Lénine à Moscou. C’est dans cet édifice que le premier dirigeant de l’Union Soviétique repose, embaumé.

Dans cet édifice pyramidal accolé au Kremlin, l’ancien révolutionnaire y a été « momifié » et est présent depuis sa mort en 1924. Contre son gré, Lénine repose là depuis presqu’un siècle.

Mausolée Lénine Place Rouge

C’est Staline qui a décidé, contre la volonté de Lénine (qui souhaitait être inhumé aux côtés de sa mère à Saint-Pétersbourg) de le momifier. Aujourd’hui, il est toujours possible de visiter ce monument, l’entrée est gratuite.

Juste avant d’accéder au Mausolée, vous pourrez voir la Nécropole du Kremlin. Y sont d’ailleurs enterrés certaines célébrités de l’URSS comme Staline (qui fût un temps momifié dans le Mausolée), Brejnev ou encore Gagarine.

7 – Musée Pouchkine

Appelé également Musée des Beaux-arts, le musée Pouchkine est un incontournable si vous êtes fans des expositions culturelles. Il s’agit de l’un des plus grands musées de Moscou, avec une quantité impressionnante d’œuvres.

On y recense pas moins de 670 000 sculptures, peintures et fresques. Vous vous replongerez dans l’Histoire, avec les civilisations antiques, du Moyen-Age ou encore de la Renaissance.

Musée Pouchkine Moscou

Autre avantage, le musée Pouchkine est situé à 5 minutes à pied de la Cathédrale du Christ-Sauveur.

8 – Parc de VDNKh, centre panrusse des expositions

Situé au nord de la capitale, le parc VDNKh de Moscou est sans doute l’un des poumons les plus originaux de la ville. Il s’agit en fait du centre panrusse des expositions.

Ordonné par Staline, cette immense parc avait pour vocation de présenter les innovations technologiques et agricoles de l’Union Soviétique. C’est ainsi que chaque république de l’URSS disposait d’un pavillon pour exhiber se découvertes et progrès.

pavillon central lénine VDNKh Moscou

Après l’éclatement de l’URSS, ces pavillons n’ont pas gardé leur vocation. Cependant, aujourd’hui, VDNKh est très prisé des moscovites qui adorent déambuler entre ces vastes et larges allées.

A votre tour, profiter de ce moment de détente, et découvrez les pavillons richement décorées dans un cadre verdoyant si particulier.

9 – Palais de Tsaritsyno

Continuons avec les parcs et espaces de verdure de Moscou. Toujours dans la banlieue de la capitale, mais cette fois, plus au Sud, le palais de Tsaritsyno.

Dans cet immense espace de 405 hectares, se trouve un immense palais bâti à la fin du 18è siècle, avec un parc historique et plusieurs étangs. Vous avez l’impression de vous trouver dans une carte postale.

Tsaritsyno monument Moscou

C’est l’impératrice Catherine II qui décida de faire partir le domaine de Tsaritsyno. Elle voulait en faire sa résidence d’été, à la place du domaine de Kolomenskoye. Malheureusement, l’impératrice est décédée avant la fin des travaux.

Aujourd’hui, il est possible de visiter de visiter ce domaine, mais également le palais. Les moscovites apprécient particulièrement de se promener dans cet immense parc durant l’été.

10 – Domaine de Kolomenskoye

Toujours dans la banlieue sud de Moscou, mais un peu moins éloignée du centre ville, le domaine de Kolomenskoye. Avant tout, il s’agit d’un village dont l’existence connue remonte à 1325.

Finalement, il se développe comme lieu de villégiature des grands princes de Moscou. L’emblème de ce domaine est l’église en pierre de l’Ascension, dans un style très particulier, propre à l’architecture russe :

Kolomenskoye monument Moscou

Le tsar Alexis 1er y fit construire un château en bois au 17è siècle. Malheureusement, il ne résista pas aux dommages du temps et fût détruit. Il a été reconstruit en 2010 grâce aux plans originaux.

De nombreux bâtiments ont été détruits durant l’ère communiste. Malgré tout, on trouve toujours la hutte en bois de Pierre Le Grand.

11 – Red October

Non, il ne s’agit pas du film, issu de l’oeuvre de Tom Clancy, avec Sean Connery. Il s’agit d’un quartier de Moscou, aujourd’hui célèbre pour ses bars branchés et ses boites de nuit à la mode. Mais pourtant, il est agréable de se promener dans ce quartier durant la journée.

A l’origine, il s’agit d’une fabrique de chocolat, construite en 1862. Ce bâtiment de briques rouges donna son nom au quartier, situé juste en face de la Cathédrale du Christ-Sauveur.

Red October

La société se développa si bien, passant les décennies et les différentes crises politiques, qu’elle dût déménager. L’usine se trouvant désaffectée, une nouvelle utilité lui fût trouvée.

Ce quartier est désormais devenu le symbole des artistes, avec des galeries d’art, des publicistes et créateurs, ainsi que des studios. C’est également l’occasion d’avoir un point de vue idéal sur la statue de Pierre Le Grand.

12 – Le centre GOUM

Revenons sur la Place Rouge, l’espace d’un instant, avec le centre GOUM (ГУМ en cyrillique, pour Magasin Principal Universel). La première fois que l’on voit cet immense bâtiment (qui fait une bonne partie de la longueur de la Place Rouge), on pourrait se croire à Disneyland.

Et cette impression est accentuée le soir, lorsque les lumières commencent à donner vie au bâtiment :

centre GOUM place rouge

Cet édifice, mélangeant classicisme et style Vieille-Russie pourrait davantage faire penser à un palais. Mais il n’en a jamais était un. Prenez le temps de le visiter et d’admirer son architecture sur 3 niveaux. Une grande verrière dans chacune des allées permet d’offrir une grande clarté.

A l’intérieur, on se trouve davantage dans le temple de la consommation, avec plus de 200 magasins. On pourrait faire le parallèle avec les Galeries Lafayette ou Printemps à Paris. Mais quoi qu’il en soit, la visite de ce bâtiment est incontournable !

13 – Bunker 42

Vous êtes en mal d’aventure et vous souhaitez replonger dans l’Histoire ? Alors le Bunker 42 est fait pour vous ! Plongez dans les profondeurs mêmes de la culture soviétique la plus secrète.

Situé à 60 mètres sous profondeur, le Bunker 42 est également connu sous le nom de Musée de la Guerre Froide. Situé près de la station de Taganskaya, il s’agit d’un ancien centre de commandement et de télécommunications de cette époque, pas si lointaine.

Bunker 42 monument Moscou

Durant votre visite, vous découvrirez une partie des mystères de ce labyrinthe souterrain. Vous pourrez même vous détendre au restaurant de ce bunker.

Mais attention, durant tout le temps de la visite, vous serez toujours accompagné. A aucun moment, vous ne vous retrouverez seuls dans ce labyrinthe. Il y aurait-il encore des choses à cacher, tel l’accès au métro 2 de Moscou ?

14 – Etang des patriarches

Voilà un havre de paix que vous trouverez au nord ouest de Moscou, dans un quartier fréquenté par de nombreux étrangers installés dans la capitale.

A l’origine, zone de marécages, cet espace fût aménagé en trois étangs. Puis l’ère moderne faisant son oeuvre, un seul de ces trois étangs survécut, celui que l’on connait aujourd’hui :

Etang patriarches Moscou

Rénové, il est désormais un lieu de tranquillité pour les moscovites. L’hiver, l’étang est transformé en patinoire.

15 – Tour Ostankino

Finissons ce tour des plus beaux monuments et et lieux incontournables de Moscou, par la Tour Ostankino. Non loin du parc VDNKh, vous l’aurez sans doute aperçue. Il faut dire que sa taille ne peut pas la faire passer inaperçue.

Située dans le parc éponyme, il s’agit de la tour de télévision et de radiodiffusion de Moscou. D’une hauteur de 540 mètres, elle fait partie des édifices et structures les plus hautes du monde. C’est tout du moins la tour la plus haute d’Europe à ce jour :

Tour Ostankino Moscou

Sa construction fût décidée en 1957 pour installer un centre d’émissions. Sa hauteur, couplée à de puissants émetteurs, permet de diffuser les programmes jusqu’à une distance de 120 kilomètres à la ronde.

Cette tour est accessible au public, mais pas jusqu’au sommet. Il faudra se « contenter » de plateformes d’observation à 340 mètres d’altitude. De là, vous aurez déjà accès à une très belle vue sur toute la ville de Moscou.

A noter qu’un plancher de verre vous permet d’avoir le vertige. Un restaurant tournant est également accessible, permettant de savourer votre repas, avec un panorama à 360°.

2 Comments

Laisser un commentaire